Skip to main content

Funds For Good Impact, active dans le financement et l’accompagnement d’entrepreneurs n’ayant pas accès au financement bancaire classique et/ou porteurs d’un projet à dimension sociale ou environnementale, publie son rapport d’impact 2020-2021.

Depuis sa création en 2013, FUNDS FOR GOOD IMPACT a déjà soutenu 912 initiatives entrepreneuriales qui ont permis à plus de 1000 personnes de (re)trouver un emploi, grâce à l’octroi de plus de €1,4 million réalisé sous forme de prêts d’honneur (des prêts de quasi-fonds propres, à un taux d’intérêt de 0%).

« En 2021, FUNDS FOR GOOD IMPACT, après analyse des dossiers par notre Comité de validation, a octroyé 180 prêts d’honneur, en complément de microcrédits octroyés par nos partenaires. En moyenne, le besoin de financement tourne autour de 10.000 euros et le prêt d’honneur correspond à un tiers de celui-ci. En complément du financement, FUNDS FOR GOOD IMPACT offre aux candidats entrepreneurs un accompagnement gratuit pour maximiser leur chance de réussite. Pour cela, nous nous appuyons sur notre communauté de 85 professionnels expérimentés qui coachent bénévolement et avec bienveillance les entrepreneurs. En 2021, 25 nouveaux coachings ont débuté. », explique Patrick Somerhausen, co-CEO de FUNDS FOR GOOD IMPACT.

Patrick Somerhausen co-CEO van FUNDS FOR GOOD IMPACT
Patrick Somerhausen co-CEO van FUNDS FOR GOOD IMPACT

Parmi les 912 projets (à fin 2021), 864 sont situés en Belgique sur l’ensemble du territoire, 35 en France, 10 au Luxembourg et 3 en Espagne. Pour cela, FUNDS FOR GOOD IMPACT a développé des partenariats dans chaque zone géographique pour une présélection des dossiers à analyser : microStart (69% des projets financés), FinanceBrussels (9%), Credal (8%), ADIE (7%)…

Qui sont les entrepreneurs financés ?

FUNDS FOR GOOD IMPACT s’adresse à deux types d’entrepreneurs : d’une part, les entrepreneurs financièrement fragilisés qui sont en recherche d’emploi, chômeurs indemnisés, allocataires du CPAS, sous contrat d’intérim ou contrat à durée déterminée (89% des projets financés). Le montant prêté peut aller jusque €5.000, avec une franchise de minimum 24 mois.

Et d’autre part, une nouvelle cible depuis 2020, les entrepreneurs sociétaux, dont l’objectif principal est de contribuer à résoudre un problème environnemental ou sociétal (comme une crèche inclusive pour enfants malentendants, une boulangerie-brasserie circulaire, du maraîchage agroécologique…). Les prêts pour ces entrepreneurs peuvent s’élever jusqu’à €15.000, avec une franchise de maximum 12 mois.

Dans certains cas, les projets financés appartiennent aux deux catégories : ils sont financièrement fragilisés et porteurs d’un projet sociétal.

Les deux tiers des porteurs de projets ont entre 26 et 45 ans ; 40% sont des femmes.

Ils sont principalement actifs dans les activités de commerce (28%), l’horeca (22%), les services (19%), les soins du corps (13%) et la logistique (8%).

Sortir de la précarité grâce à l’emploi

En Belgique, 19,3% de la population court un risque de pauvreté ou d’exclusion sociale selon le baromètre de la pauvreté 20211. Sortir ou éviter l’exclusion passe, pour certains, par la création de son propre emploi. C’est ce que permet la microfinance.

Selon une étude d’impact menée par microStart et KPMG2, 92,4% des microcrédits sont remboursés et 70% des micro-entreprises sont toujours actives 2 ans après leur création. Chaque entrepreneur créant, en moyenne, 1,6 emploi.

La stabilisation de l’emploi permet à ces entrepreneurs de (re)trouver une vie socio-professionnelle, de s’émanciper, de pouvoir accéder à nouveau aux financements bancaires classiques.

Découvrez ici le rapport d’impact 2020-2021 

1 Rapport Chiffres Pauvreté www.chiffrespauvrete.be/topic/europe-2030
2 https://microstart.be/fr/a-propos#publications ​ ​


À propos de FUNDS FOR GOOD

FUNDS FOR GOOD est une entreprise d’un genre nouveau, basée sur un modèle de capitalisme raisonné. FUNDS FOR GOOD IMPACT finance et accompagne les entrepreneurs financièrement fragilisés et les entrepreneurs dont l’objectif principal est de résoudre un problème environnemental ou sociétal. Elle est financée par FUNDS FOR GOOD INVEST, dont l’activité consiste à créer des fonds d’investissement durables, qui lui reverse une partie de ses propres revenus tirées de ses frais de gestions. ​ Ce mécanisme de dons (le plus grand multiple entre 10% du chiffre d’affaire et 50% du résultat net de la société) est audité chaque année par un organisme externe et n’a aucun impact négatif sur le rendement des investisseurs dans les fonds de FUNDS FOR GOOD. C’est le choix des fondateurs de FUNDS FOR GOOD qui pensent que le profit est un moyen de réaliser un projet qui va bien au-delà de leur enrichissement personnel.

Admin

Author Admin

More posts by Admin