Skip to main content

Chun Kay Tang – Sales Lead Belgique – Mollie

Cette année, le Black Friday tombe le vendredi 25 novembre. Cela peut vous paraitre un peu prématuré de parler de Black Friday maintenant, pourtant, les magasins et les détaillants en Belgique ne peuvent plus faire l’impasse sur cette journée de shopping venue des États-Unis. Le Black Friday et le Cyber ​​​​Monday suivant (28 novembre) sont des opportunités en or pour développer une boutique en ligne et marquent souvent le début d’une belle période de ventes avant les vacances. Les chiffres de Mollie, l’un des prestataires de services financiers à la croissance la plus rapide en Europe, montrent que les petits détaillants ont vu leurs ventes augmenter de 501 % ces deux jours en 2020 par rapport aux autres jours du mois de novembre. 

En tant que détaillant, vous ne devez absolument pas manquer le Black Friday et le Cyber ​​​​Monday qui s’ensuit, il est donc important de commencer à vous préparer dès maintenant pour en tirer le meilleur parti. Nous aimerions vous donner quelques conseils que vous pourrez mettre en œuvre au cours des 100 prochains jours afin de maximiser vos ventes lors de ce fameux premier vendredi et lundi suivant Thanksgiving aux Etats-Unis.

Aller à l’international 

Internet ne connaît pas de frontières. Votre boutique en ligne peut être trouvée et visitée par toutes les personnes dans le monde qui ont accès à internet. La Belgique est un petit pays avec un marché relativement restreint. Si vous souhaitez augmenter votre chiffre d’affaires, l’internationalisation est une étape naturelle. Bien sûr, vous ne pouvez pas simplement copier-coller votre boutique belge pour un autre pays. Faites des recherches sur les marchés sur lesquels vous voulez vous implanter. À quoi ressemble le comportement d’achat ? Comment attirer mon groupe cible étranger ? Avec quelles entreprises dois-je travailler pour organiser le stock et la distribution ? Quelles sont les habitudes de paiement et comment faire pour que les paiements internationaux soient aussi faciles que possible ?  

Les experts affirment que les ventes internationales directes aux consommateurs augmenteront d’environ 17 % par an. Alors assurez-vous d’avoir une part du gâteau. Vous ne savez pas par où commencer ? Observez les performances de vos concurrents et entourez-vous de spécialistes. 

Proposez les bons moyens de paiement 

Que vous vous lanciez à l’international ou non, il est très important de vous assurer d’offrir à vos clients les bons moyens de paiement. En Belgique, les paiements avec les cartes bancontact ou l’application bancaire associée et les cartes de crédit restent les plus populaires. Mais nous constatons aussi de plus en plus que les consommateurs veulent d’abord acheter, vérifier les biens et ensuite seulement payer. Le principe du « Buy Now, Pay Later » (BNPL) a également fait son chemin en Belgique, pays « conservateur » où les gens préféraient payer leurs achats immédiatement. Cette méthode a pris de plus en plus d’importance.   

Les préférences en matière de paiement sont fortement liées à la culture ; aux Pays-Bas, iDEAL est incontournable, en Allemagne, vous ne pouvez ignorer Sofort et la France ne jure que par ses Cartes Bancaires.  

Si vous souhaitez une conversion maximale des acheteurs sur tous les marchés où vous êtes actif, vous devrez donc intégrer les méthodes de paiement les plus couramment utilisées dans votre boutique en ligne pour chaque marché. Un gros travail pensez-vous d’approcher tous les différents fournisseurs et de les intégrer techniquement dans ta plateforme ? Bien sûr, vous n’êtes pas obligé de tout faire vous-même. Consultez un prestataire de services de paiement avec une expérience internationale. Il peut vous proposer une solution « prête à l’emploi » dans laquelle toutes les options de paiement sont fournies et que vous pouvez intégrer de manière transparente dans votre boutique en ligne. 

Buy Now, Pay Later (BNPL) 

Comme nous l’avons déjà mentionné, de plus en plus de consommateurs choisissent d’acheter d’abord leurs biens et de ne les payer en une seule fois ou en plusieurs fois uniquement après les avoir reçus. La Belgique a toujours été conservatrice lorsqu’il s’agit d’argent. D’abord économiser et ensuite seulement acheter, c’est ce que nous avons tous appris de nos parents. Pourtant, nous constatons que, surtout chez les jeunes générations, de plus en plus de paiements sont effectués après coup, surtout lorsqu’il s’agit d’achats en ligne. Après tout, cela donne au client la possibilité d’essayer les marchandises achetées et de vérifier qu’elles ne soient pas endommagées. Si ces marchandises ne conviennent pas, ils les renvoient simplement et n’ont pas à vérifier si le détaillant a remboursé l’argent déjà versé. Les chiffres de Mollie, le prestataire de services financiers qui soutient 57 % des plateformes de commerce électronique en Belgique, montrent que le nombre de paiements BNPL augmentera de quelque 793 % en 2021. Bien sûr, cela est dû au fait que de plus en plus de commerçants intègrent ce mode de paiement dans leur boutique en ligne.  Si l’on regarde les chiffres au niveau des commerçants, l’augmentation est de 366 %. En particulier pour les achats plus coûteux, de plus en plus de personnes choisissent cette solution BNPL.  

La solution BNPL ne fait pas encore partie de vos moyens de paiement ? Alors, il faut absolument l’ajouter ! Vous pourrez accéder à un tout nouveau groupe cible et vous verrez que, grâce à la souplesse de cette option, le taux de conversion et la valeur moyenne des commandes augmenteront.  

Vous vous demandez peut-être si tout cela ne va pas impliquer beaucoup de suivi et augmenter votre risque de débiteur. Ce n’est pas forcément le cas. Un bon prestataire de services de paiement vous décharge de ces tâches. Il vous paie immédiatement après l’achat par votre client et suit le bon déroulement du paiement différé de son côté.  

Et qu’en est-il de l’éthique ? De nombreux commerçants sont quelque peu réticents à utiliser cette formule de paiement car ils veulent naturellement éviter que leurs clients ne s’endettent. Compréhensible et noble. Cependant, la solution BNPL n’est pas si différente du paiement par carte de crédit, où le client règle également son compte après coup ou le paie en plusieurs fois.  

Assurez une communication ouverte et transparente des termes et conditions et assurez-vous que les informations légalement requises soient fournies avant l’achat. 

Optimisez votre paiement 

Offrir toutes les méthodes de paiement pertinentes augmente naturellement vos opportunités de conversion lors du checkout, mais vous pouvez faire plus pour vous assurer que votre visiteur achète réellement tout ce qu’il met dans son panier.  Des études dans divers secteurs montrent que 50 à 70% remplissent leur panier sans effectuer d’achat, mais vous pouvez optimiser votre paiement pour réduire ces pourcentages. Par exemple, assurez une expérience de marque cohérente. Votre client doit également sentir qu’il est toujours dans votre boutique en ligne lors du paiement, alors assurez-vous que votre style soit étendu dans le module de paiement. Votre client se sent plus en sécurité s’il reste dans le même environnement reconnaissable pendant le paiement. Pour les clients qui reviennent, assurez-vous de mémoriser leurs détails de paiement et leurs préférences afin qu’ils puissent confirmer leur paiement en 1 clic. Assurez-vous de mentionner les mesures de sécurité que vous prenez. Travaillez avec un prestataire de services de paiement certifié et mentionnez également cette certification dans le module de paiement. Enfin, optez pour un module qui propose la localisation automatique ou qui permet au client d’indiquer où il se trouve. De cette façon, il est plus aisé de proposer les bons modes de paiement dans la langue du client.

HRINFO

Author HRINFO

More posts by HRINFO