Skip to main content

Chaque été, nous nous posons la même question : comment s’habiller lorsque les températures montent ? Il est évident pour tout le monde qu’il existe une différence entre ce que nous portons en vacances et au travail. Mais il n’est pas toujours évident de savoir où se situe la limite entre des vêtements amples et confortables et une tenue professionnelle. Les experts d’Indeed donnent quelques conseils : si vous répondez non à la question « Puis-je affronter mon patron dans ces vêtements ? », vous feriez mieux de retourner dans votre placard. 

C’est l’été et on peut donc faire plus, pensent beaucoup de gens. Et c’est de plus en plus le cas, car les entreprises ne poussent plus autant leurs employés dans un carcan étroit qu’auparavant. ​ 

Néanmoins, il existe un certain nombre de règles de base qui s’appliquent dans un contexte professionnel. Par exemple, les tongs pour les hommes, les robes trop courtes ou trop décolletées pour les femmes sont à proscrire sur le lieu de travail. Si vous avez encore des doutes, le mieux est d’en parler avec vos collègues, ou de voir ce qu’ils portent les jours de grande chaleur. Par exemple, les shorts pour hommes peuvent être acceptés dans certaines circonstances, mais pas dans d’autres.

Votre emploi du temps influence votre choix de vêtements 

Dans certaines entreprises, c’est simple : le code vestimentaire fait partie du règlement de travail, voire du contrat de travail. Dans d’autres entreprises, il existe une culture claire qui détermine ce qui est acceptable et ce qui ne l’est pas. 

Et votre programme de la journée détermine également le choix de votre tenue. Si vous pouvez rester assis derrière votre ordinateur pendant toute une journée, vous devrez faire des choix différents de ceux que vous faites lorsque vous avez une réunion avec des clients. Après tout, vous représentez votre entreprise et ce que vous portez reflète également l’image de votre employeur.

Ne perdez pas de vue le fait que vous travaillez toujours dans un contexte professionnel. Si vous vous habillez de façon (trop) légère ou trop estivale, vous risquez d’être pris moins au sérieux par vos collègues. Vous devez en être conscient, par exemple dans les réunions où vous devez faire une présentation. Après tout, votre apparence est largement déterminée par ce que vous portez.

Transpiration 

La plus grande déception sur le lieu de travail est l’odeur de la sueur. Cela signifie en premier lieu – surtout par temps chaud – que vous portez des vêtements frais assez souvent. Mais cela signifie également prendre soin de votre hygiène personnelle. Une bouteille de déodorant au bureau n’est pas un luxe superflu en été. Mais n’en faites pas trop non plus avec les parfums et ne soyez pas trop prodigue avec la bouteille de parfum.

Un dernier point à considérer est le travail à domicile. Cela ne doit pas être une excuse pour avoir l’air négligé ou en tenue de plage pendant les heures de travail. Après tout, on ne sait jamais s’il y a des appels inattendus à passer ce jour-là. Donc aussi à la maison derrière l’ordinateur portable : veillez à toujours avoir l’air professionnel.

Sept conseils 

Il fera beaucoup plus chaud dans les prochains jours. C’est pourquoi les spécialistes d’Indeed donnent sept conseils pour adopter la bonne tenue les jours d’été :

  1. Posez-vous la question : « Puis-je affronter mon patron habillé comme ça ?
  2. Un conseil important est de regarder ce que vos collègues portent les jours de chaleur.
  3. Par temps chaud, il est préférable de porter des vêtements larges en tissus légers qui ventilent bien, et de porter le moins de couches possible.
  4. Les vêtements font l’homme ou la femme, et il en va de même pour une apparence soignée.
  5. Les réactions (non verbales) des collègues vous donnent souvent suffisamment d’informations pour savoir si votre choix de vêtements est acceptable ou non.
  6. Plus votre corps est couvert, plus vous paraissez professionnel (cela s’applique particulièrement aux épaules, aux jambes et aux pieds).
  7. Mieux vous vous habillez, plus vite votre carrière avance

Lisez aussi : « Un Belge sur dix recherche un emploi à l’étranger »

HRINFO

Author HRINFO

More posts by HRINFO